FANDOM


James Kent, alias Perturbator, est un musicien de Synthwave et d'électronique originaire de Paris, France.

ParcoursModifier

James Kent grandit dans un environnement favorable à la diversité musicale, puisque son père, Nick Kent, et sa mère, Laurence Romance, sont journalistes musicaux[1][2], et que ses parents écoutent également de la musique synth, et avaient un groupe de trance/techno quand ils étaient jeunes. Il reçoit sa première guitare à 11 ans, et joue un peu de metal, notamment des groupes comme Tool ou Slayer, avant de se diriger vers le synthétiseur[3].

Depuis 2012 il fait de la musique inspirée par la culture cyberpunk ainsi que par des films tels que Akira, Ghost In The Shell et Running Man[4]. Il utilise différents synthétiseurs virtuels dans ses productions, comme des émulateurs de vieux synthétiseurs vintages tels que le OB-X ou le CS-80[5]. Depuis son premier EP Night Driving Avenger, il a sorti quatre albums LP[6][7], le dernier étant The Uncanny Valley[8][9] sur le label Blood Music, et a effectué plusieurs concerts. Plusieurs de ces morceaux sont présents dans le jeu de 2012 Hotline Miami et dans sa suite de 2015 Hotline Miami 2: Wrong Number. L'EP de Perturbator, Sexualizer est sorti en partie pour publier officiellement le morceau Miami Disco et comme une manière de remercier les développeurs de Hotline Miami[10]. Le succès des jeux Hotline Miami lui a permis d'obtenir une meilleure visibilité auprès du grand public.

Perturbator a sorti son quatrième album LP, The Uncanny Valley le 6 mai 2016 chez Blood Music dans une gamme de formats incluant des Digibook CD, des vinyles, et des cassettes audio. L'album a reçu des critiques majoritairement positives, avec MetalSucks et Bloody Disgusting faisant tous deux son éloge. Certaines versions de l'album incluent également un EP bonus, Kent disant que « les trois premiers morceaux complètent les thèmes abordés dans The Uncanny Valley et le morceau final (VERS/US) est une démo des sessions d'écriture de The Uncanny Valley qui convient à l'atmosphère et l'esprit de l'album mais ne s'intégrait pas bien dans le rendu final ». Bloody Disgusting a donné à l'album la note de 5/5 et a écrit que The Uncanny Valley est sûr de plaire non seulement aux fans du genre, mais aussi aux néophytes[11]. En 2017, il part en tournée en Amérique du Nord pour la première fois, à l’occasion de la promotion de l’album[12].

Kent a un projet secondaire nommé L'Enfant de la forêt[13].

Profondément athée, il apprécie la philosophie, l'esthétisme et la symbologie du satanisme qu'il essaie de retransmettre dans sa musique [14]

DiscographieModifier

Studio albumsModifier

  • TERROR 404 (Mai 2012, Auto-produit)
  • I Am the Night (Décembre 2012, Auto-produit)
  • Dangerous Days (Juin 2014, Blood Music / Telefuture Records)
  • The Uncanny Valley (Mai 2016, Blood Music)

EPsModifier

  • Night Driving Avenger (Mars 2012, Self Released)
  • Nocturne City (Août 2012, Aphasia Records)
  • The 80s Slasher (Octobre 2012, together with Protector 101, Aphasia Records)
  • Split (Mars 2013, Revolving Door Records) - Collaboration between Perturbator and Protector 101
  • Sexualizer (Juin 2013, Aphasia Records)
  • The Uncanny Valley - Bonus (Mai 2016, Blood Music)
  • New Model (Octobre 2017, Blood Music)

SinglesModifier

  • "She Moves Like a Knife" (Janvier 2014)
  • "She is Young, She is Beautiful, She is Next" (Mars 2015)
  • "Assault" (Avril 2015)
  • "Tactical Precision Disarray" (Décembre 2016)

RéférencesModifier

  1. http://discounchained.blogspot.se/2013/07/interview-with-james-kent-perturbator.html
  2. http://next.liberation.fr/musique/2016/12/16/dans-les-tenebres-de-l-electro_1535872
  3. http://www.billboard.com/artist/7371474/perturbator/biography
  4. http://noisey.vice.com/blog/riding-the-cyber-doom-synthwave-with-perturbator
  5. http://www.deafsparrow.com/2014/10/09/interview-with-perturbator-worship-the-gods-of-vhs/
  6. http://perturbator.bandcamp.com/
  7. http://www.musicreview.co.za/2013/12/12/review-perturbator-i-am-the-night/
  8. http://www.scenepointblank.com/reviews/perturbator/dangerous-days/
  9. http://thequietus.com/articles/15765-perturbator-dangerous-days-review
  10. http://small-talkings.blogspot.com/2014/01/perturbator-james-kent.html/
  11. http://bloody-disgusting.com/music/3389996/perturbators-uncanny-valley-sheer-synth-bliss-album-review/
  12. http://www.brooklynvegan.com/perturbator-going-on-first-north-american-tour-dates-lp-stream/
  13. http://www.metalinjection.net/av/did-you-know-perturbators-james-kent-has-a-creepy-industrialambient-type-project/
  14. http://news.churchofsatan.com/post/146360293447/an-interview-with-james-kent-of-perturbator-by